L’immobilier fractionné vs. Les SCPI : quelles différences ?

En matière d’investissement, il est possible de choisir entre deux approches, à savoir l’immobilier fractionné et les SCPI ou Sociétés Civiles de Placement Immobilier. Ces deux options permettent aux investisseurs de participer au marché immobilier, mais elles fonctionnent de manière distincte. Découvrons alors les différences entre ces deux types d’investissement.

La part directe avec l’immobilier fractionné 

L’immobilier fractionné est une approche plus récente qui permet aux investisseurs de détenir directement une partie d’un bien immobilier spécifique ou de ses revenus locatifs. En comparaison avec les SCPI, l’immobilier fractionné propose une participation directe dans des biens précis, à savoir :

A lire en complément : La nouvelle loi de l'immobilier: tout ce que vous devez savoir

  • Un appartement
  • Un commerce
  • Un immeuble

Cette approche est appréciée pour sa capacité à fournir une diversification ciblée. Vous pouvez choisir précisément dans quels biens immobiliers vous investissez. Cela peut être attrayant pour ceux qui souhaitent avoir un contrôle plus direct sur leur portefeuille immobilier. 

Mais il faut également savoir que l’immobilier fractionné propose une plus grande liquidité. Certaines plateformes permettent aux investisseurs de vendre leurs parts à d’autres intéressés. Ainsi, ils ont une plus grande flexibilité dans leurs investissements. Vous pouvez investir dans l’immobilier fractionné proposé par Streal.

Lire également : Trouver une entreprise spécialisée dans la maçonnerie générale à Saint-Maximin la Sainte Baume ?

L’investissement par le biais de fonds via les SCPI 

Les SCPI, ou Sociétés Civiles de Placement Immobilier, sont des sociétés qui achètent et gèrent divers biens immobiliers. Il s’agit entre autre des bureaux, des commerces, ou des logements. Les investisseurs ont la possibilité d’acheter des parts de ces sociétés. De ce fait, cela leur permet de participer indirectement à l’investissement immobilier.

Les SCPI sont appréciées pour plusieurs raisons. Elles garantissent une diversification instantanée, car en investissant dans une SCPI, vous pouvez être exposé à différents types de biens immobiliers sans avoir à les acquérir individuellement. 

Mais aussi, les SCPI proposent une gestion professionnelle complète. Les experts de la société s’occupent de toutes les étapes, c’est-à-dire de l’acquisition à la gestion des biens. Grâce à cela, il vous est alors possible de vous concentrer sur d’autres aspects de votre vie sans les soucis liés à la propriété.

Les principales différences entre les deux approches

Pour mettre ainsi en évidence les différences entre les deux approches, il faut tenir compte des éléments suivants :

  • Niveau d’investissement : L’immobilier fractionné est souvent plus accessible en termes de montant minimum d’investissement. Ainsi, pour de nombreux investisseurs, il s’agit d’une option tout à fait abordable. Les SCPI peuvent exiger des montants plus élevés.
  • Diversification : Les SCPI offrent une diversification instantanée en investissant dans différents types de biens immobiliers, tandis que l’immobilier fractionné permet une diversification plus ciblée en investissant directement dans des biens spécifiques.
  • Frais : Les SCPI sont parfois associées à des frais plus élevés. En ce sens, cela peut influencer la rentabilité finale pour l’investisseur. L’immobilier fractionné tend à proposer des structures de frais plus compétitives.
  • Gestion : Les SCPI sont gérées par des professionnels qui prennent en charge toutes les opérations liées aux biens immobiliers. L’immobilier fractionné peut également être géré par des experts pour garantir la sécurité des rendements.

Si vous devez choisir ainsi entre les deux types d’investissement, il faudra considérer votre situation financière, vos objectifs d’investissement ainsi que vos préférences.

ARTICLES LIÉS