Maladies courantes du laurier rose : la liste et les remèdes pratiques

Maladies courantes du laurier rose la liste et les remèdes pratiques

Le laurier rose est une plante qui a sa place dans votre jardin ou sous votre porche. Elle apporte une atmosphère printanière et confère une réelle esthétique aux endroits où elle se trouve. Pour bénéficier de ces atouts, la plante doit se trouver sous son aspect normal.

Tel n’est souvent pas le cas, car elle est sujette à une grande flopée de maladies. Les maladies les plus courantes du laurier rose sont bien divers : la feuille jaune, la gale, la fumagine, les affections d’insectes et plusieurs autres encore. Zoom sur les pathologies du laurier rose et les remèdes pratiques adaptés.

A voir aussi : Quelle est la meilleure forme de CBD pour dormir ?

La maladie des feuilles jaunes et les remèdes

Les feuilles jaunes sont souvent le signe d’une malnutrition de la plante. Pour arriver à cette conclusion, il faut vérifier que seules quelques feuilles ont jauni, et non l’entièreté de la plante. S’il s’agit de seulement quelques feuilles, vous pouvez conclure qu’il s’agit d’un manque d’eau et de nutriments. Si c’est toute la plante qui est atteinte, il n’y a plus possibilité de la récupérer.

Les solutions qui s’imposent dans le cas où seule une partie de la plante de Laurier rose a jauni, sont celles du surfaçage de la plante en pot, suivie d’une bonne nutrition et de la surveillance de l’exposition de la plante.

A découvrir également : Comment soigner un œil de perdrix naturellement ?

Avant le surfaçage, il faut une rechange de la couche supérieure de terreau. L’opération doit être effectuée avant la période de croissance du laurier rose. Elle dure d’avril à octobre.

Pour la nutrition de plante, un engrais à libération lente peut être adapté. Ce sont des produits riches en potasse qui assurent une croissance optimale au laurier rose, qui retrouvera sa pleine forme.

courantes du laurier rose la liste et les remèdes pratiques

L’invasion des escargots et les solutions adaptées

Les escargots sont les bêtes noires du laurier rose. Durant les saisons humides, ces animaux aiment coloniser les lauriers roses où ils trouvent un agréable refuge. Cette cohabitation n’est pas forcément agréable, car nos amis à coquille se font une joie de dévorer les nouvelles pousses de laurier rose. Il est donc nécessaire d’y trouver une solution.

La solution dans ce cas est toute simple : la collecte d’escargots. C’est une tâche qui peut être ludique, surtout si elle est effectuée par des enfants. Attention à ne pas les tuer ! Ils peuvent être relâchés plus loin dans le jardin pour trouver leur bonheur ailleurs.

Les parasites, les insectes et le laurier rose : les solutions

Les escargots ne sont pas les seuls ennemis du laurier rose. Les pucerons s’y mettent aussi à cœur joie. Ce sont de petits insectes parasites qui s’installent sur les feuilles du laurier rose et y laissent des dépôts noirs. Ces dépôts empêchent le déroulement de la photosynthèse et par conséquent, la bonne croissance de la plante.

La solution pour lutter contre ces envahisseurs n’est certainement pas de recourir à des insecticides qui pourraient être nuisibles à la plante. Il faudra donc éviter des produits industriels. Il est possible de fabriquer soi-même un insecticide naturel.

Il s’agit d’un mélange de quelques cuillères à café de savon noir, d’un litre d’eau et de quelques gouttes d’huile végétale. Mettre le mélange dans un vaporisateur et pulvériser délicatement les endroits atteints, est le geste à avoir.

La gale et les remèdes pratiques

La gale du laurier rose est causée par la bactérie Pseudomonas syringae. C’est une pathologie qui est transmise à la plante, soit par ses insectes porteurs, ou par des outils de jardinage infectés. La maladie se manifeste par des boursouflures présentes sur l’écorce ou sur les tiges de la plante.

Mise à part l’élimination de ces excroissances, il n’existe pas de remède en tant que tel pour guérir la gale du laurier rose. Mais des solutions comme la désinfection des matériels de jardinage et l’utilisation de la bouillie bordelaise peuvent aider à préserver ces plantes contre cette pathologie.

La septoriose du laurier rose et ses remèdes

Si l’humidité est un allié incontestable du laurier rose, elle peut lui être nuisible quand le taux est trop élevé. La septoriose est le nom de la maladie qui en découle. Elle est caractérisée par de petits points noirs qui apparaissent au centre des feuilles, ou par des bords de feuilles violacées. La solution envisagée reste la réduction du taux d’humidité.

ARTICLES LIÉS