Les différentes sources de trafic à exploiter pour votre SEO

La création d’un site web se fait dans l’intention d’avoir un grand trafic. C’est l’une des meilleures solutions pour obtenir sur Internet une grande visibilité. Cela demande un certain dévouement, du temps et même un investissement financier. Mais, pour aller vite, découvrez à travers cet article quelques sources fiables de trafic que vous devez exploiter pour votre SEO.

Le trafic organique

Le trafic organique se rapporte directement à votre stratégie SEO et à celle de contenu. À terme, il a l’avantage de vous apporter plus de trafic. Mais, pour cela, vous devez avoir une connaissance solide des fondamentaux du SEO afin de travailler efficacement sur cette source. Il faut noter que le trafic organique provient des requêtes entrées dans les moteurs de recherche. En effet, lorsque les internautes effectuent leurs recherches, vous êtes dans l’espoir qu’ils parviennent sur vos contenus. La plupart de ces requêtes comportent des mots-clés que vous aurez à utiliser dans vos contenus.

A découvrir également : Comment Brenda Song et Macaulay Culkin se sont-ils rencontrés ?

On distingue alors deux types de mots-clés. Le premier est le mot-clé générique qui parait plus ou moins concurrentiel. Les résultats obtenus à partir de ces derniers seront moins affinés que lorsqu’il sera question d’une recherche spécifique. Le second type de mot-clé est l’expression clé. Il s’agit d’une suite de mots ayant rapport à un mot-clé générique. Il a l’avantage d’affiner votre recherche.

Retenons que le trafic organique est lié à la requête de l’internaute qui se traduit par le choix d’un de vos contenus dans les SERP. Ainsi, dès que cet internaute accède à votre contenu via le lien, vous bénéficiez d’un visiteur en trafic organique.

A lire également : Quel droit avec le RSA ?

Le trafic referral

De son nom français trafic référent, le trafic referral est un trafic indirect. Il est lié aux liens qu’utilisent certains médias ou sites qui conduisent vers un contenu de votre blog. En effet, lorsque dans un article, on retrouve un lien issu d’un de vos posts, vous bénéficiez du trafic referral. Mais, ce trafic sera complet lorsque l’internaute aura cliqué sur le lien.

Le rôle du trafic referral est de vous aider à obtenir un meilleur référencement à condition que les médias ou les sites ayant utilisé vos liens soient réputés dans leur secteur. Alors, pour développer efficacement cette source, vous pouvez prendre par une campagne de netlinking ou par des posts sponsorisés. Le trafic referral est d’ailleurs l’un des plus importants qui ait une influence sur le référencement de votre contenu.

Le trafic direct

Le trafic direct concerne essentiellement les internautes qui ont accès à votre site à partir de l’URL de celui-ci. Lorsque ces derniers mettent en favori votre lien, il sera aussi vu comme un trafic direct chaque fois qu’ils y cliqueront. L’avantage du trafic direct est qu’il est révélateur. S’il se rapporte davantage aux URL, il faudrait que vous privilégiez des URL courtes que les internautes pourront retenir et saisir sans grande difficulté.

Cependant, le trafic direct exerce difficilement une influence sur votre notoriété. Cela est dû au fait que la plupart des internautes, plutôt que d’avoir accès directement au site, optent davantage pour les inscriptions aux newsletters.

Le trafic social

Tout comme le trafic direct, le trafic social n’a pas une influence directe sur votre référencement naturel SEO. Toutefois, il vous aide à avoir une grande visibilité sur les réseaux sociaux. Cela étant, ce trafic provient de vos contenus partagés sur les réseaux sociaux, notamment ceux que vous utilisez. Ainsi, lorsque les internautes cliquent ou accèdent à vos contenus à partir des liens publiés, vous bénéficiez du trafic social.

Généralement, il est recommandé d’avoir un maximum de 15% du trafic social. Cela est suffisant pour démontrer de votre présence sociale pour une bonne gestion du trafic. Mais, cela ne signifie pas l’inutilité du trafic social. Il faut tout simplement l’adopter à bonne dose du moment où il n’optimise pas directement votre SEO.

Le trafic issu des partages de liens

La dernière source provient des liens que vous partagez, notamment dans des systèmes de notification, des e-mailings, des newsletters ou encore des signatures mails. Ces liens vous donnent la possibilité de gagner et d’entretenir le trafic. Ce sont entre autres des liens que vous entrez délibérément sur des documents numériques dans le but de faire connaître vos contenus et par ricochet, votre site.

ARTICLES LIÉS