Est-il possible de rentabiliser avec le CBD?

CBD

Le secteur du CBD est en pleine croissance. La consommation de ce produit est devenue tellement répandue que le nombre de consommateurs n’est pas près de s’arrêter. Il s’agit bien là d’une opportunité d’investissement. Est-il possible de rentabiliser avec le CBD ? Explications.

Des incertitudes légitimes

CBD

A voir aussi : Quels sont les deux types d’assurance?

Le CBD est une molécule que l’on retrouve dans le cannabis. Son origine lui a pendant longtemps joué des tours. Cependant, aujourd’hui, le business du CBD est actuellement porteur mais les incertitudes demeurent en raison d’absence de cadre juridique rassurant.

La réputation du cannabis comme auteur de trouble psychoactif a pendant longtemps entravé l’évolution du secteur. La vente de CBD sous toutes ses formes avait été longuement interdite. La dernière interdiction date du 31 décembre 2021. À cette date, la France avait interdit la vente de fleurs et résines de CBD.

A lire également : Quelle est la meilleure banque pour un Auto-entrepreneur ?

Le pays est cependant revenu sur cette décision en instaurant une autorisation de vente encadrée. Cet accord de principe du Conseil d’État pour commercialiser du CBD est provisoire et encadré. Le produit ne doit pas contenir plus de 0,2 % de taux de THC. L’autorisation peut être suspendue à tout moment.

Un nombre de consommateurs croissant

La vente de CBD est un secteur qui peut permettre de rentabiliser tant que le produit est demandé sur le marché. La tendance à prendre le CBD est à la hausse. Plus de 10 % de la population française en consomme.

Soyez rassuré que les chiffres ne fassent que croître, car la commercialisation du produit est libérale et accessible à tous. De plus, les utilisateurs de cette nouvelle trouvaille ne s’en lasseront pas même s’il n’y a aucun risque de dépendance.

L’accessibilité est encore plus accrue avec l’augmentation des boutiques et surfaces spécialisées dans sa vente. Malgré ce nombre grandissant de vendeurs, le marché affiche toujours des signaux au vert. De quoi rassurer les investisseurs et les différents acteurs de la qualité de la chaîne de production et de commercialisation du produit. Il faut noter aussi que le CBD existe sur plusieurs formes, ce qui le rend accessible à tous.

Une matière première disponible

Le secteur ne s’attendait certainement pas à faire face à une si forte consommation de CBD. Cependant, il n’a jamais été question de rupture ou d’indisponibilité du produit final. Ce facteur est capital et renseigne sur la pérennité de cette activité commerciale.

La matière première est disponible. Non seulement elle l’est, mais celle-ci est aussi abordable en termes de coût d’acquisition. C’est l’avantage lorsque la France fait partie des premiers producteurs de chanvre au monde.

La présence du chanvre sur le territoire français réduit son coût d’acquisition. Il n’y a point de frais de port à payer. De ce fait, la matière première devient très facile à acquérir et rassure la chaîne de production. Par conséquent, le produit final est aussi abordable et les consommateurs n’hésitent pas à s’en procurer.

Une réputation rétablie

Elle est loin, l’image du CBD considéré comme un produit psychotrope. L’OMS a reconnu que la molécule n’est pas nocive pour l’organisme. Cette assurance de l’autorité mondiale de la santé a permis d’aborder le marché avec une confiance plus grande.

Le cannabidiol présente aussi des opportunités grâce à ses vertus thérapeutiques. Mieux, son utilisation ne présente aucun effet secondaire. Le surdosage aussi n’est pas nocif.

ARTICLES LIÉS