Pourquoi le temps repos est important en prise de masse ?

La prise de masse musculaire est l’un des moyens efficaces pour conférer une meilleure morphologie à votre corps. Toutefois, cela requiert également d’autres paramètres pour contribuer au bien-être de votre organisme. Entre autres, la phase de récupération est primordiale. Découvrez dans ce guide l’importance du repos dans votre processus de prise de masse.

Qu’est-ce que la prise de masse ?

Par définition, la prise de masse a pour but de consommer une quantité d’aliments supérieure à celle que d’habitude pour permettre au corps d’acquérir du muscle. Néanmoins, cette méthode ne repose pas uniquement sur l’apport calorique des aliments et des séances d’entraînement intensives.

A lire également : Poids baguette : combien pèse une baguette ?

En outre, il sera également crucial de favoriser le temps de repos pour atteindre cet objectif. En effet, le temps de récupération musculaire est déterminant pour savoir en combien de temps un muscle se reconstruit et pour parvenir à déclencher l’hypertrophie.

Qu’en est-il du temps de repos nécessaire suite à un entraînement ?

Lors de vos diverses séances d’entraînement, vos fibres musculaires subissent d’éventuels microtraumatismes pouvant affecter les myofibrilles. Ces dernières composent notamment les structures internes de la cellule musculaire. Dans ce cadre, le temps de repos est indispensable pour guérir les microdéchirures engendrées et garantir la prise de masse.

Lire également : Quel parcours faire au Costa Rica ?

Pour ce faire, 4 phases sont recommandées dans la restauration musculaire. Elles sont notamment caractérisées par : 

  • La phase de récupération rapide : une demi-heure après l’entraînement ;
  • La phase de reprise retardée : régénération des cellules par une alimentation riche en protéine et en enzymes ;
  • La surcompensation : 2 à 8 jours suite à l’entraînement ;
  • La compensation perdue : retour à l’entraînement.

Pourquoi le sommeil est bénéfique dans la prise de masse ?

Le sommeil constitue un temps de repos efficace pour assurer une meilleure construction musculaire lors du processus de prise de masse. Dans ce contexte, dormir suffisamment est essentiel afin de soutenir la production des facteurs de croissance, incluant les hormones responsables de la restauration musculaire.

Pour améliorer la qualité de votre sommeil, il sera important d’adopter quelques habitudes. Entre autres, il est conseillé d’éviter de faire du sport avant d’aller se coucher. Ainsi, préférez les méthodes telles que le massage pour relaxer votre corps et faciliter l’endormissement.

Quels sont les autres formes de repos recommandés ?

Deux formes de récupération sont recommandées pour permettre l’efficacité du temps de repos lors de la prise de masse. D’une part, la récupération passive s’assimile à l’arrêt total de l’exercice pour attribuer un repos bien mérité à votre corps.

D’autre part, la récupération active se manifeste par la pratique de quelques exercices de faible intensité. Elle a notamment pour objectif de favoriser non seulement la réparation des tissus mais également la circulation sanguine. Il peut s’agir du yoga, du vélo ou bien de la marche.

Quelles sont les erreurs à éviter concernant le temps de repos ?

La récupération musculaire désigne un ensemble de processus allant du repos jusqu’à l’homéostasie. Toutefois, certaines erreurs peuvent entraîner de graves conséquences en cas de négligence du temps de repos. En effet, pour une prise de masse optimisée, il est impératif de trouver un équilibre entre l’entraînement et la récupération sportive.

Comment structurer un programme de repos pour la prise de masse ?

Une récupération insuffisante peut déboucher par l’augmentation des risques d’inflammation, des crampes et des blessures. Pour se prémunir de telles complications, il vous faudra bien structurer votre programme de repos. Pour ce faire, répartissez l’exercice hebdomadaire sur plusieurs séances pour différents jours.

En somme, le temps de repos tient une grande place dans votre processus de prise de masse. Cependant, pensez à éviter le surentraînement et la récupération excessive. Assurez un bon équilibre pour parvenir à des résultats fructueux.

ARTICLES LIÉS