C’est quoi le nettoyage cryogénique ?

Au-delà du décapage par aérogommage et hydrogommage, existe le nettoyage cryogénique. C’est une solution de traitement de surface proposée par AERO-NOV. Le nettoyage cryogénique est un procédé innovateur très estimé des professionnels en nettoyage. Cependant, cette technique de nettoyage, aussi appelée nettoyage à la glace sèche, est une méthode souvent méconnue du grand public. Découvrez dans cet article, tous les détails sur le nettoyage cryogénique.

Nettoyage cryogénique : de quoi s’agit-il ?

Le nettoyage cryogénique est un procédé non-destructif permettant de nettoyer les surfaces en toute sécurité. Mais pas seulement. Il permet aussi de débarrasser les surfaces de toute couverture indésirable comme la peinture ou la rouille. De façon simplifiée, ce procédé consiste à projeter avec une grande force, de l’air et des particules de glace sèche sur la surface à nettoyer (comme on le ferait avec la laveuse à pression ordinaire). La glace sèche est, ici, l’état solide du dioxyde de carbone à une température de -78,5o C environ.

A lire également : Est-ce que le Cellier fait partie de la surface habitable ?

En effet, le mélange de l’air comprimé et de la glace sèche dans le mouvement de souffle génère une sublimation explosive. Cela résulte du fait que la glace sèche a la propriété de se dissoudre automatiquement dans l’air après avoir frappé la surface. Ce processus en chaîne permet de nettoyer toutes les surfaces de façon saine sans laisser d’autres résidus que les saletés délogées.

A lire également : Comment calculer les limons d'un escalier ?

Comment fonctionne le nettoyage cryogénique ?

Le nettoyage cryogénique débarrasse les surfaces sur lesquelles sont projetées les particules de glace sèche de leurs impuretés en quelques fractions de seconde. Cette puissance est le produit de 3 effets du nettoyage cryogénique.

L’effet cinétique ou d’impact

Au départ, les particules de glace sèche pénètrent la surface à nettoyer jusqu’au matériau. Pendant la pénétration, la force des impacts fragilise la couche de peinture, de rouille ou de la saleté.

Le choc thermique

Ensuite, la température extrême des particules de glace sèche (-78,5o C) frappant la surface provoque un choc thermique entre cette dernière et l’impureté. Cela crée un rétrécissement et une fissuration de la saleté. Cette température extrême aide aussi à éliminer les micro-organismes tels que les virus et bactéries de surface.

L’effet sublimant des particules de glace sèche

Enfin, lorsque les particules de glace sèche percutent la surface, elles se transforment immédiatement en un gaz inoffensif. Ce gaz se dilate ensuite 5 fois sous le contaminant. Son « explosion » libère l’impureté qui tombe, dans la majorité des cas, sur le sol.

Quel est l’équipement nécessaire au nettoyage cryogénique ?

En général, l’équipement standard nécessaire au nettoyage cryogénique se résume à :

  • Un conteneur pour les particules de glace sèche ;
  • Un compresseur à air ;
  • Un dispositif de nettoyage cryogénique ;
  • Des boyaux flexibles ;
  • Une buse pour la projection de glace sèche.

Quels sont les avantages du nettoyage cryogénique pour les entreprises de nettoyage et leur clientèle ?

De nombreuses entreprises de nettoyage industriel proposent une prestation de nettoyage à la glace sèche. Cela résulte du fait que ce procédé offre plusieurs avantages, que ce soit pour ces entreprises que pour leur clientèle. En effet, le nettoyage cryogénique est :

  • un procédé de nettoyage écologique et sécuritaire ;
  • une méthode de nettoyage rapide et efficace ;
  • un procédé assurant la protection des équipements.

En résumé, le nettoyage cryogénique peut se référer à la projection de petites particules de CO2 solides sur une surface. Le but de ce procédé est de libérer la surface de toutes ses saletés. Néanmoins, pour être 100 % efficace, cette technique nécessite des équipements spécifiques et des compétences particulières.

ARTICLES LIÉS