Tailler un hortensia : les règles d’or à connaître

Tailler un hortensia les règles d'or à connaître

L’hortensia est une plante de votre jardin qui a une croissance plutôt rapide, toutefois il doit être taillé pour assurer une meilleure croissance. La taille va se faire selon différentes techniques en tenant compte de la variété de l’hortensia. En outre que votre plante soit cultivée dans un pot ou dans le jardin, ce sont les mêmes règles qui doivent être appliquées à quelques exceptions près. Découvrez dans cet article, les astuces et conseils d’experts pour réussir la taille de votre plante d’hortensia et lui permettre d’avoir une croissance sereine.

Choisir le bon moment pour tailler un hortensia

Rappelons que l’hydrangea macrophylla et l’hydrangea paniculata sont les variétés les plus courantes d’hortensia que l’on retrouve dans les jardins et les pots. Ces arbustes produisent des fleurs de couleurs mauves, bleues ou roses pour le plaisir de no yeux et de notre odorat. Pour pouvoir bénéficier des délices de cette plante, il doit être idéalement taillé au moins une fois par an. Comme pour d’autres plantes, la taille de l’hortensia doit obéir à certains principes. En l’occurrence il ne faut jamais tailler un jeune plant d’hortensia.

A lire en complément : Quelle est la contenance d'une cuillère à soupe ?

Normalement, il faut attendre que la plante ait fleuri au moins une fois avant de procéder à la taille. Pour ce qui est des périodes idéales de taille, elles peuvent être effectuées pendant le printemps (juste avant la floraison) pour garantir une bonne croissance. La période de repos végétatif durant l’automne est également indiquée pour réaliser la taille de l’hortensia. La taille permet de redonner du tonus aux tigres et aussi de stimuler la floraison.

Comprendre la procédure pour réussir la taille de l’hortensia

L’hortensia est un arbuste qui fleurit sur les anciennes tiges (celles de l’année précédente). Il est essentiel de conserver lesdites tiges si vous souhaitez que vos arbustes puissent se multiplier. Notez toutefois qu’une taille trop sévère (entre 20 et 30 cm) pourrait être néfaste à l’hortensia.

A lire également : Comment traiter le ver du poireau naturellement ?

Taillez l’hortensia pendant la saison d’automne

Pendant l’automne, tailler l’hortensia se résume à couper juste quelques rameaux parmi les plus anciens ainsi que des tiges mortes près du sol. Cette opération va permettre la croissance de tiges plus énergiques qui sont plus volumineuses et dont les talons manquent de couleur. C’est aussi l’occasion de couper les fleurs fanées qui se situent au-dessus du premier bourgeon en dessous de la fleur.

Étant que la floraison tire à sa fin, cette taille ne peut qu’être bénéfique pour l’arbuste. Pour certaines variétés d’hortensia, la taille avant la période de gelée n’est pas recommandée car elle risquerait de fragiliser les tiges coupées. Il s’agit par exemple de l’hortensia rustique (hydrangea madrophylla Endless Summer).

un hortensia les règles d'or à connaître

Taillez l’hortensia au début de la saison du printemps

Il est possible de commencer la taille à la fin de la saison d’hiver votre région vous le permet. De façon générale, la coupe en cette période consiste à supprimer les branches mortes qui n’ont aucune chance de fleurir dans le but de laisser la place aux tiges plus vigoureuses. C’est également l’occasion d’éliminer les branches trop fragiles qui ne poussent pas correctement. Il sera aussi question de retirer des tiges qui portent des fleurs fanées exactement comme c’est le cas pour la taille qui a lieu pendant l’automne (c’est-à-dire de tailler exactement au-dessus des futurs bourgeons).

Quelques exceptions à connaître

Dans le cas où votre hortensia n’a pas été taillé depuis longtemps, il y a eu accumulation de branches mortes au bas de l’arbuste. Couper toutes ces branches au ras du sol afin d’aérer votre plante et ainsi permette à de nouvelles tiges de pousser. Veillez à ne pas toucher les bourgeons localisés à la base des tiges car ce sont celles qui vont fleurir très prochainement. Couper les tiges en grand nombre au centre de l’arbuste aide à laisser passer la lumière au cœur de l’hortensia et favorise la bonne santé de votre plante en luttant contre les maladies et les parasites.

Connaître la démarche pour tailler un hortensia cultivé dans un pot

L’hortensia serrata ou l’hortensia paniculata sont parmi les variétés qui se prêtent bien à la culture dans un pot. Toutefois, évitez de cultiver les variétés grimpantes en pot. L’hydrangea petiolaris ou l’hydrangea seemanii sont es variétés grimpantes qu’il vaut mieux cultiver directement sur la terre. Pour ce qui est de la taille de l’hortensia en pot, il est conseillé de couper les fleurs fanées seulement au printemps afin de protéger la plante pendant l’hiver qui pourrait être rigoureux.

A la fin de l’hiver ou au tout début du printemps (lorsque le risque de gel est nul), il est possible de procéder à une taille légère. Il s’agit de raccourcir les tiges situées juste au-dessus des bourgeons qui sont en pleine croissance. C’est également l’occasion d’éliminer les bois morts ou encore mal placés ou fragiles. Pensez également à éclaircir le centre de l’arbuste. Compte tenu du port compact que possède l’hortensia cultivé en pot, la taille pendant le printemps va lui permettre de conserver cette belle allure particulièrement décorative.

Comprendre la technique de rabattage d’un hortensia

Cette technique est à mettre en œuvre dans l’hortensia montre de sérieux signes de vieillesse ou lorsque sa croissance est menacée. Il faudrait alors effectuer une taille de 20 à 30 cm sur les tiges à partir du centre de l’arbuste.

ARTICLES LIÉS