Quel texte choisir pour un faire part de communion ?

Vous avez décidé de la date de la communion et vous avez déjà en tête la liste de vos invités, le lieu de la cérémonie, du repas et du menu que vous allez proposer. Nous pouvons dire que vous êtes prévoyants et que vous êtes sur le bon chemin. Il ne vous reste à présent qu’à lancer l’évènement par la création d’un faire part de communion. Cependant, une question vous taraude : quel texte choisir pour votre faire-part de communion ?

Quand faut-il envoyer Le faire-part de communion à ses invités ?

On aborde souvent les éléments qui doivent être mentionnés sur un faire part de communion, mais on omet au passage de s’intéresser au moment auquel il faut envoyer le faire part communion à ses invités. Pourtant, à bien y réfléchir, cela ne devrait pas être le cas, car il y va de la réussite de l’organisation de l’évènement. Bien qu’il n’existe pas de règle officielle, le bon sens exige de s’y prendre en amont. Un délai de deux mois avant la cérémonie paraît raisonnable et permet aux uns et aux autres de se préparer à l’évènement à venir et de s’organiser. N’oubliez pas, de joindre à votre faire part communion fille ou votre faire part communion garçon, un carton d’invitation indiquant une date de retour attendue pour valider la présence des convives.

A découvrir également : Est-ce que les APL sont des prestations familiales ?

Quel texte choisir pour votre faire-part de communion ?

Comme nous le laissions entendre en préambule, le texte du faire part de communion représente un moment fatidique et qui demande à être travaillé pour que le succès soit au rendez-vous. Ceci étant dit, comment s’y prendre pour le réussir ?

Plusieurs options sont possibles :

A lire également : Soutenez votre enfant en anglais avant qu'il décroche

  • Choisir un texte déjà écrit

Il n’est pas évident pour tout un chacun de rédiger un texte pour un faire part de communion. Cela n’est pas grave, puisque aujourd’hui, il est possible de consulter des sites Internet qui vous permettent de trouver l’inspiration (ou de recopier un texte). Même si ces mots ne sont pas les vôtres, attachez de l’importance à leur portée, vérifiez qu’ils traduisent l’expression de votre pensée et quand ils trouveront résonance à vos yeux, appropriez-vous les mots et cochez-les sur votre faire part de communion, tels quels ou en les modifiant légèrement. Il vaut mieux un texte qui nous dicte l’inspiration qu’un mauvais texte, car il y va de la réussite de votre faire part de communion.

  • Rédiger un texte personnalisé

La rédaction d’un texte exige toujours un minimum de créativité et d’éloquence. Et à moins d’être un génie de l’écriture, les mots n’apparaissent pas sur une feuille blanche sans un certain temps de réflexion. Prendre son temps est donc l’un des secrets pour parvenir à ses fins. Faire le choix d’un texte personalisé plutôt que de puiser dans des textes déjà rédigés permet d’envoyer un message fort à ses invités en leur faisant preuve d’un grand respect. Vous leur montrez que vous avez pris du temps pour leur faire part de vos émotions et de vos ressentis tout en tenant compte de leurs personnalités.

ARTICLES LIÉS