Comment alterner l’ibuprofène et le paracétamol ?

paracetamol, medication, pills

Selon la classification de l’Organisation mondiale de la santé, le paracétamol et l’ibuprofène sont tous des médicaments pour calmer la douleur. Ils sont aussi sollicités dans le traitement des fièvres. La vente de ces médicaments est plus libre et sans ordonnance. Si vous souhaitez utiliser l’ibuprofène et le paracétamol pour un traitement, voici quelques idées qui vous renseignent sur comment vous pouvez les alterner.

Opter pour une dose normale du paracétamol et de l’ibuprofène dans le traitement

Le paracétamol et l’ibuprofène sont des médicaments de douleur destinés aux adultes et aux enfants. Pour alterner les deux médicaments avec efficacité chez une personne souffrante de la fièvre par exemple, il est conseillé d’administrer une dose de 12, 5 mg par kilogramme et par dose ainsi qu’une dose d’ibuprofène de 5 mg par kilogramme et par dose. Il est recommandé d’appliquer ces doses toutes les quatre heures pendant trois jours. Ce qui peut conduire à une chute plus rapide de la température chez la personne qui se retrouve sur ce traitement (fièvre). Vous devez donc tenir compte du poids et de l’âge de la personne à qui vous souhaitez administrer ces médicaments afin d’éviter les cas de surdosage. L’essentiel ici est de permettre au malade de retrouver ses sens et un certain nombre de conforts. Cependant, d’autres études présentent un résultat différent de cette méthode de traitement ou d’administration. C’est pour cela qu’il n’y a pas encore une recommandation formelle pour autoriser la prescription d’une administration alternée de paracétamol et d’ibuprofène chez les enfants qui souffrent de la fièvre. Le paracétamol reste toutefois un excellent moyen pour le traitement de la fièvre. Si le traitement concerne un enfant de moins de 10 ans, il est conseillé de suivre correctement les règles de dosage pour ne pas créer d’autres problèmes chez l’enfant. Car l’enfant est un être fragile et sensible dont la protection est de mise.

A voir aussi : Quel est le salaire d'un soigneur animalier ?

Privilégier le paracétamol en cas d’un état grippal

Le paracétamol est un médicament très reconnu pour traiter la grippe. Il est très efficace pour les problèmes de rhume et de douleur. Vous avez aussi la possibilité d’utiliser le paracétamol pour le traitement de certains maux chez une femme enceinte. La prise de paracétamol n’est pas du tout conseillée pour les personnes qui présentent certains problèmes de santé, notamment les problèmes de foie. Dans certains cas, il est recommandé de prendre l’avis de votre médecin traitant avant la prise de ce comprimé. Cette recommandation est très importante pour ceux qui ont des antécédents de santé. Vous devez comprendre que la méthode la plus simple pour prendre votre médicament est de l’avaler avec de l’eau potable. Par ailleurs, la combinaison du paracétamol et de l’ibuprofène vous permet d’avoir de soulagement par apport au traitement de certains maux, notamment les douleurs musculaires. Les deux médicaments sont très efficaces dans le traitement des courbatures. Il faut préciser que vous ne devez pas le prendre avec de l’alcool. Car cette technique est très dangereuse pour la santé. Si vous prenez le médicament avec de l’alcool, vous aurez des problèmes de foie. Vous devez tenir compte du dosage, surtout si vous prenez d’autres médicaments qui contiennent déjà du paracétamol. Si vous n’avez toujours pas de soulagement avec la prise des médicaments, il est conseillé de consulter votre médecin.

Utiliser l’ibuprofène dans les cas particuliers

L’utilisation de l’ibuprofène est importante dans certains cas particuliers. Lorsque vous n’êtes pas soulagés de votre douleur avec le paracétamol, la prise de l’ibuprofène pourrait vous donner entièrement de satisfaction. Toutefois, si vous présentez des cas de contre-indication aux AINS, il est conseillé de s’abstenir à la prise de ce médicament. Car l’ibuprofène est un médicament qui n’est pas sans effets secondaires. Pour s’assurer d’un bon usage, il est recommandé de prendre l’avis de votre médecin traitant. Ce dernier peut être très utile pour les problèmes de rhumatisme ou d’arthrose. Ce médicament vous permet d’avoir de soulagement pour vos inflammations relatives aux lombalgies. Il est aussi recommandé en cas des règles douloureuses. Cependant, l’ibuprofène n’est pas du tout conseillé pour les cas de douleur dentaire. Car son effet anti-inflammatoire pourrait dissimuler certaines infections. Son usage par une femme enceinte est formellement interdit. Si vous avez des antécédents de santé comme l’hémorragie, il n’est pas conseillé de prendre l’ibuprofène. Ceux qui souffrent de l’asthme sont aussi incompatibles à la prise de ce médicament. Dans le cas où vous êtes soumis à un traitement qui vous oblige à la prise des antibiotiques, il est conseillé de prendre l’avis de votre médecin traitant avant de prendre d’autres médicaments, surtout l’ibuprofène. Ce qui vous permettra d’éviter les risques d’interaction. Vous devez donc prendre les médicaments avec beaucoup de précaution.

Lire également : C'est quoi l'Ap-hp ?

ARTICLES LIÉS