Quelle colle pour coller du papier sur du verre ?

Colle, connaissez-la pour l’encadrement, le carton et la reliure !

Il existe différents types de colle, chacun ayant des domaines d’application très spécifiques en fonction du type de travail que nous devons effectuer. Voici des éléments qui vous permettront de mieux les connaître et de faire votre choix pour l’encadrement, le carton ou la reliure. Sans acidité, pH neutre (7) ou basique (supérieur à 7), ils n’altèrent pas les matériaux et permettent de conserver les éléments assemblés très longtemps. Ils se prêtent à l’encadrement, au carton, à la reliure, à la restauration et bien sûr à de nombreuses autres activités manuelles. Les outils sont à base d’eau et peuvent être lavés à l’eau.

Lire également : Quels sont les critères d'évaluation du personnel ?

Colle vinyle pour encadrement et carton

Flexicolle, la colle vinyle blanche résistante

A lire aussi : Pourquoi faire des activités en crèche ?

La colle vinyle est indispensable pour l’encadrement, le carton et la reliure. Sans odeur, sans acide et sans solvant avec un pH neutre, il permet d’innombrables types de collage sur de nombreux matériaux, bois, carton, verre…

Prêt à l’emploi et résistant au vieillissement, il reste souple et transparent sans jaunir après séchage. Sa prise est très rapide et irréversible  : sa texture ne permet pas de décoller sans processus thermique ou mécanique sans endommager l’une ou l’autre partie de l’assemblage.

Il est utilisé pour coller des papiers, des tissus ou d’autres matériaux sur des cartons pour emmêler ou coller des cartons ensemble. C’est la colle de référence dans le cadre et le carton ou toute activité manuelle. Son temps de séchage est rapide entre 20 et 30 minutes. Emballage en pot de 250 g, 500 g, 1 kg et 5 kg.

Flexicolle extra-solide, la colle vinyle extra forte

Plus épaisse et presque immédiate , la colle vinyle extra-forte est très utile pour monter des cartons en volume dans du carton ou pour coller matériaux en vinyle tels que similicuir, skivertex ou similaire. Il possède une très forte adhérence qui permet de coller les skivertex sans difficulté, sans avoir besoin de les poncer. Emballage dans un pot de 500 g.

La colle naturelle à prise lente

Il est fabriqué à partir de farine, d’amidon ou de pomme de terre, sans acide et avec un pH neutre. Réversible, il est décollé à l’eau, le plus souvent à la vapeur. Il reste transparent sans jaunir après séchage. Il est utilisé pour les travaux de cadrage, les techniques de restauration et la conservation des documents. Doté d’une bonne adhérence, sa prise en main lente, plus ou moins longue selon le type de colle permet d’augmenter le temps de travail et de se repositionner si nécessaire. Son temps de séchage est beaucoup plus long que celui de la colle vinyle blanche (entre 24 et 48 heures). Les outils peuvent être nettoyés à l’eau.

Colle d’amidon

À base de maïs amidon, la colle d’amidon est prête à l’emploi . Il a un bon pouvoir collant même dilué.

Il est utilisé pour le doublage, la réparation de documents et les fixations de charnières pour les documents de valeur qui ne peuvent pas être collés ou étirés directement. Emballage dans un pot de 250 g

Collasine

Fabriqué à partir de farine, le collasin est prêt à l’emploi . Il est principalement utilisé pour les techniques de restauration et de conservation de documents de valeur. Emballage dans un pot de 500 g.

Tylose

A base de cellulose de bois, la colle Tylose se présente sous forme de poudre à diluer dans l’eau (1 cuillère à soupe pour 1 litre d’eau). Il a un bon pouvoir couvrant, bien que plus faible que la colle à base d’amidon. Il sèche plus lentement et reste souple.

Il peut être mélangé avec de la colle d’amidon pour combiner les qualités de chacun des 2 adhésifs : flexibilité, temps de séchage et viscosité.

En restauration, il est utilisé pour nettoyer les gravures et repulper le papier pour combler les lacunes. En encadrement, il est utilisé entre autres pour coller des charnières. Emballage en pot de 100 g.

Quelques trucs et astuces

L’épandage de la colle avec un rouleau en mousse sur de grandes surfaces assure la cohérence et la rapidité. L’application d’une trop grande quantité de colle allonge inutilement le temps de séchage et risque de percer et de tacher le papier ou le tissu.

Avant d’appliquer du papier ou du tissu, assurez-vous que le support est régulièrement collé sur toute la surface. Pour cela, pliez légèrement et vérifiez. Si le support brille sur toute sa surface, vous pouvez coller le tissu ou le papier. Dans le cas contraire, comblez les espaces vides ou étalez les épaisseurs.

Le collage toujours sur la surface la plus rigide et la plus épaisse empêche le matériau souple de tout risque de déformation.

Le tissu a toujours la fâcheuse tendance à se déformer. Pour le coller facilement, voici une technique infaillible : le double collage. Pour ce faire, collez régulièrement la surface la plus rigide pour la première fois. Laisser sécher jusqu’à ce que le support cesse de briller, coller légèrement une seconde fois, puis enfiler le tissu.

La fermeture hermétique du pot permet une meilleure conservation.

Bon à savoir

La colle vinylique mélangée à des adhésifs naturels vous permet d’effectuer des travaux délicats tels que certains travaux, par exemple, sans allonger trop le temps de séchage. En jouant sur les quantités mélangées de l’un ou l’autre type de colle, vous allongerez les temps de prise et de séchage.

Vous disposez maintenant de tous les éléments pour choisir la colle qui conviendra le mieux à vos projets.

J’en profite en ligne Rendez-vous en magasin

ARTICLES LIÉS