Est-il nécessaire de garder un compteur bihoraire avec des panneaux solaires ?

compteur bihoraire

En France et dans beaucoup de pays de l’Union européenne, toutes les habitations qui sont connectées au réseau électrique ont un compteur. Pour ceux qui font usage de l’énergie solaire en lieu et place de celle électrique, ils se demandent généralement s’ils doivent continuer à garder leur compteur bihoraire. C’est à ce questionnement que tente de répondre le présent article, car il est primordial de choisir le compteur qui vous avantage le mieux.

Qu’est-ce qu’un compteur électrique ?

Comme son nom le mentionne si bien, le compteur électrique est un dispositif dont le rôle est de mesurer la quantité d’énergie électrique utilisée par une entité sur une période spécifique. Il en a de plusieurs sortes en fonction de l’élément à compter. C’est le cas par exemple des compteurs de gaz dont la consommation est exprimée en mètre cube. Celle de l’électricité par contre, s’évalue en Kilowattheure.

A voir aussi : Comment construire une cloison de douche ?

Le compteur électrique est facilement reconnaissable grâce aux cadrans qui affichent des chiffres. Ces derniers renseignent sur la consommation du courant électrique de façon permanente. Il vous suffit simplement de lire l’index pour avoir une idée de la quantité d’énergie électrique utilisée durant une période définie.

Parmi les catégories de compteurs, on retrouve celui qui dispose d’un cadran uniquement appelé compteur simple ou mono-horaire. Par contre, le compteur électrique qui a deux cadrans est nommé compteur double ou bihoraire. La grande différence entre ces deux compteurs est que le premier n’a qu’un seul index alors que l’autre en a deux.

A lire également : Comment transformer une chambre en studio ?

Devez-vous garder un compteur bihoraire avec des panneaux photovoltaïques ?

Le compteur bihoraire est un dispositif qui fait la nuance entre les heures pleines et celles creuses (nuit et week-end). En d’autres termes, le propriétaire sera facturé en fonction du moment où le courant électrique est consommé. Ceci, soit en tenant compte du tarif de la journée ou de celui de la nuit.

Ici, le tarif de nuit est plus avantageux que celui de la journée. Le consommateur a alors tout intérêt à mettre en marche ses appareils électroménagers la nuit que dans la journée. Ainsi, il peut par exemple programmer la lessive, la vaisselle et bien d’autres activités la nuit. Cela lui fera faire d’énormes économies. Il vous reste à vous renseigner sur les heures creuses et celles pleines, car elles varient d’une région à une autre.

Pour répondre à la problématique de cet article, sachez que vous n’êtes pas tenu de remplacer votre compteur bihoraire. Il faudrait d’abord que vos panneaux solaires soient en mesure de garantir l’entièreté de votre consommation d’énergie électrique. Dans le cas contraire, vous pouvez demander à changer votre compteur. Cependant, même dans ce cas, il faut tenir compte du coût de remplacement dudit dispositif.

Quel est le processus de remplacement d’un compteur bihoraire ?

Lorsque pour quelconque raison, vous décidez de remplacer votre compteur, il vous faut contacter votre gestionnaire de réseau. Au cas où ce serait à cause de sa dégradation, le remplacement du compteur est gratuit. Dans le cas où ce seraient d’autres considérations qui vous amènent à demander ce changement, sachez que vous devrez payer.

Vous avez la possibilité de passer d’un compteur bihoraire à un compteur monohoraire. Pour réaliser une telle opération, vous n’aurez qu’à payer 35 euros environ. Au final, le choix revient au consommateur. Il doit tenir compte de sa consommation journalière et nocturne pour savoir s’il doit changer de compteur bihoraire ou non. Lorsque par exemple, l’énergie solaire lui sert à alimenter ses appareils la nuit, le compteur simple lui serait profitable.

ARTICLES LIÉS