Comment savoir la somme que l’on peut emprunter ?

Désirez-vous connaître combien vous pouvez emprunter pour la réalisation de votre projet ? La capacité d’emprunt est la somme maximum que vous pouvez demander à une structure financière. C’est également votre aptitude à régler les échéances de votre crédit. Cette démarche vous permet d’effectuer votre requête sereinement. Afin d’obtenir un résultat concret, vous devez utiliser un simulateur. Pour ce faire, vous aurez besoin de certains éléments pour faire votre calcul.

Vos revenus

Le principal point à évaluer pour déterminer la somme que vous pouvez emprunter a rapport avec vos revenus réguliers. Ceux-ci concernent les salaires, vos pensions de retraite et alimentaires, et les allocations familiales. Dans d’autres cas, vous pouvez intégrer les allocations de retour à l’emploi ou adultes handicapés. Vous devez aussi prendre en considération la rente d’assurance-vie.

A lire aussi : Comment calculer le nombre de nouveaux clients ?

Si vous êtes un chef d’entreprise, un commerçant ou un artisan, le revenu n’est certainement pas régulier. Alors, vous devez évaluer le résultat annuel de votre société. Ensuite, estimez une moyenne mensuelle de ce que vous gagnez. Évitez surtout d’intégrer les primes ou des participations aux bénéfices. Faites-le seulement si le bonus est une évidence comme le 13e mois.

Si vous voulez réaliser le prêt à deux, vous devez également évaluer les revenus du co-emprunteur. Additionnez ensuite les deux montants. Notez que lors de l’obtention du crédit, votre banque réclamera une pièce justificative qui démontre la relation que vous entretenez avec le co-emprunteur.

A découvrir également : Comment fonctionne les options ?

L’apport personnel

Le montant d’apport personnel est aussi un élément indispensable à prendre en compte dans votre calcul. Il est l’ensemble des produits d’épargne que vous avez accumulés, les placements disponibles et les donations familiales. Il est constitué également d’épargne salariale et de toutes les liquidités que vous avez chez vous.

Par contre, vous devez réserver une partie de ce montant par prudence. Cela vous aidera sûrement en cas de coup dur ou de besoin d’effectuer certaines dépenses.

Les charges du foyer

Pour déterminer la somme que vous pouvez emprunter, vous devez aussi ajouter les charges du foyer. Celles-ci n’englobent pas toutes les dépenses que vous effectuez dans la maison. Elles ont plutôt rapport aux mensualités des crédits immobiliers ou à la consommation en cours de remboursement.

Prenez également en compte les pensions alimentaires ou les rentes que vous devez verser chaque mois. N’oubliez pas les impôts. Par ailleurs, vous devez évaluer votre reste à vivre. Cela concerne les charges fixes de la maison :

  • électricité ;
  • chauffage ;
  • habillement ;
  • nourriture ;
  • assurance ;
  • scolarité des enfants.

Ajoutez aussi la téléphonie, les équipements de loisir et de culture ainsi que les imprévus. Le calcul du reste à vivre est complexe. Cependant, la plupart des banques estiment qu’il est supérieur à 1 200 euros pour les couples et 800 euros pour les célibataires. Si vous avez des personnes à votre charge, complétez 300 euros par individu.

Le taux d’endettement

Le taux d’endettement est un élément qui entre dans le calcul de votre capacité d’emprunt. Il vous permet de savoir à quelle hauteur vous pouvez rembourser un crédit. Il correspond au rapport entre votre revenu mensuel et vos charges financières.

Pour le déterminer, vous devez multiplier les dépenses de votre foyer par 100. Ensuite, divisez le résultat par votre salaire ou vos émoluments pour obtenir votre taux d’endettement. Généralement, il ne dépasse pas 35 %. Au-delà, votre banque peut rejeter votre demande. Son objectif est d’éviter les défauts de paiement.

Alors, restez dans les 1/3 de votre capital. Dans ces conditions, vous avez la certitude de ne pas être confronté plus tard à un surendettement.

Les moyens pour calculer votre capacité d’emprunt

Pour calculer votre capacité d’emprunt, certains outils peuvent vous aider. Si vous avez des connaissances avancées en comptabilité ou en mathématiques, vous pouvez utiliser votre calculatrice. Dans ce cas, vous devez appliquer la formule suivante : capacité d’emprunt = (revenus – charges) x taux d’endettement.

Pour éviter les erreurs de calcul, vous pouvez faire recours aux simulateurs en ligne. Plusieurs plateformes vous proposent cet outil gratuitement. L’essentiel est de réussir à déterminer les valeurs de chaque élément qui entrent dans l’évaluation de votre capacité d’emprunt. Vous pouvez aussi consulter différents sites afin d’effectuer une comparaison des résultats.

ARTICLES LIÉS