Comment s’appelle l’hormone du sommeil ?

Comment s'appelle l'hormone du sommeil ?

La mélatonine est l’hormone responsable du sommeil qui est l’une des fonctions les plus importantes chez l’homme. En effet, le dysfonctionnement de l’activité du sommeil, causée par une sécrétion irrégulière de l’hormone de la mélatonine, peut mener à l’apparition de troubles neurologiques majeurs. En ce sens, la psychomotricité de notre corps dépend de notre rythme de sommeil, et donc de la production de l’hormone de la mélatonine. Dans ce cas-là, en quoi consiste concrètement le rôle de l’hormone du sommeil et quels sont les principes qui régissent le fonctionnement de la mélatonine ?

La mélatonine, l’hormone du sommeil

Dans cette première partie de notre article, nous aborderons les mécanismes qui organisent la perte de conscience, de l’endormissement au sommeil profond. C’est en ce sens, que nous allons nous attarder sur les effets de la sécrétion de la mélatonine, l’hormone du sommeil, sur le corps humain et plus particulièrement sur le système nerveux.

A lire en complément : Qui peut passer le concours infirmier ?

Qu’est-ce que la mélatonine ?

La mélatonine, communément dénommée l’hormone du sommeil, est une substance sécrétée par le système endocrinien de l’être humain. La sécrétion de cette molécule est responsable de la régulation du rythme chronobiologique. Pour être plus exact, c’est la glande pinéale qui se localise au niveau du cerveau qui enclenche la production de l’hormone de la mélatonine en réponse à une absence de lumière. C’est pour cette raison que le processus de sécrétion s’effectue à la tombée de la nuit avec un pic de production qui survient aux environs de 5 h du matin.

Les études du biochimiste Julius Axelrod ont montré que la mélatonine possède des effets de régulation sur plusieurs autres hormones de l’organisme. Parmi ces dernières, nous retrouvons la sérotonine, plus connue sous le nom de l’hormone du bonheur. Dans ce contexte, les principaux effets de la mélatonine sont associés au maintien d’un rythme circadien sain. En effet, les effets de l’hormone du sommeil opèrent sur le système nerveux de notre organisme de manière à assurer une alternance régulière entre la veille et l’endormissement.

A voir aussi : Comment déclencher l accouchement naturellement ?

Comme nous l’avons mentionné précédemment, la lumière est un inhibiteur de la production de mélatonine. Une alternance déséquilibrée du rythme lumière obscurité peut causer des troubles de sécrétion de l’hormone du sommeil. Étant donné que la mélatonine revêt la fonction de régulateur circadien, les troubles de production de l’hormone peuvent donner lieu à des dysfonctionnements neuronaux majeurs.

Quels sont les effets de ce genre de troubles hormonaux sur la santé de l’homme ?

Une sécrétion anormale de mélatonine est généralement due à une exposition prolongée à une source de lumière intense. Il faut noter que la lumière bleue émanant des écrans électroniques possède des effets d’inhibition sur la production de l’hormone du sommeil. Cela cause des troubles de l’endormissement et plus généralement des troubles du rythme circadien. Ces troubles sont souvent traduits par de l’insomnie.

En effet, l’insomnie est le symptôme le plus commun des troubles du sommeil. Les symptômes peuvent tout de même être multiples et s’élargir à certaines affections neuronales et pulmonaires telles que la narcolepsie, l’hypersomnie et les troubles respiratoires chroniques. Dans des situations extrêmes, les effets des troubles de l’endormissement peuvent se traduire par de la démence.

Comment traiter ces effets indésirables ?

Si vous cherchez à réduire l’impact des effets cités ci-dessus sur votre santé, voici comment s’y prendre. Dans un premier temps, il est nécessaire de réduire votre exposition à la lumière d’appareil électronique à un horaire précis. Il faut donc se coucher à un horaire fixe qui se situe de préférence quelques minutes suivant la tombée de la nuit. Il faut également penser à acheter un matelas adapté.

En effet, votre matelas doit être en mesure d’épouser parfaitement la courbure de votre colonne vertébrale. Le choix d’un bon matelas est nécessaire pour ne pas aggraver vos symptômes. Nous vous conseillons par ailleurs la prise de complément enrichie en mélatonine. Les traitements homéopathiques sont à privilégier dans ce cadre. Il faut souligner que la prise doit se faire dans la limite des doses prescrites.    

ARTICLES LIÉS