Comment trouver la meilleure assurance auto ?

Le profil du X3 2021 Pour sélectionner votre compagnie d’assurance, nous passons généralement à la simplicité. Nous sommes de plus en plus sollicité par les banques, par exemple, et nous avons également tendance à écouter le bouche à oreille de ceux qui nous entourent. Mais la facilité est rarement le meilleur moyen de faire le meilleur choix en épargnant.

A voir aussi : C'est quoi un call et un put ?

Alors, comment choisir la meilleure assurance auto ?

Choix de votre régime d’assurance automobile

Pour être bien assuré au meilleur prix, il faut d’abord bien choisir sa formule d’assurance.

A découvrir également : Pourquoi l'or baisse aujourd'hui ?

assurance tiers est l’assurance automobile la moins chère, et donc aussi celle qui couvrira le moins de sinistres L’ . La couverture est réduite, à l’exclusion, par exemple, des vols, des incendies et surtout des accidents responsables. En cas d’accident, cette assurance couvrira donc les dommages causés à des tiers (autres véhicules, dommages routiers) mais pas les dommages causés à votre propre véhicule.

Cette formule est généralement reprise par les jeunes pilotes sans bonus, ou les pilotes avec un debuff suite à une perte responsable. Mais c’est aussi une formule suffisante pour assurer une voiture de faible valeur, par exemple de moins de 3000 euros.

Certains forfaits d’assurance tiers étendus couvrent également le vol et l’incendie. Cela couvre la valeur de remplacement du véhicule, mais également le remorquage de l’épave dans un centre de démolition.

L’assurance tous risques est beaucoup plus sûre, car elle couvre les dommages causés à votre voiture même si vous êtes responsable de l’accident. Qu’il s’agisse d’une sortie de la route à la suite d’une perte de maîtrise ou d’un accident où la faute vous incombera par exemple pour un refus de priorité, votre voiture sera réparée ou remboursée.

Les compagnies d’assurance proposeront ensuite des options ou des formules qui couvriront par exemple la voiture au-delà de sa valeur Argus, par exemple à un nouveau prix pendant 3 ans. Autre facilité : dépannage même à domicile, ou même prêt d’un véhicule en cas de sinistre. Sans parler de la couverture d’assurance pour objets transportés…

Comment comparer les offres d’assurance automobile

Pour comparer les offres de différentes entreprises, il sera donc nécessaire de mettre côte à côte des offres similaires, avec le même niveau de couverture pour les différents types de sinistres.

Un autre élément aura également une incidence sur le prix annuel d’une assurance automobile : le montant de la franchise. Une franchise standard ne sera pas du même montant selon les assureurs, et peut varier pour un même véhicule de simple à double. Vous pourrez demander une franchise moins élevée, mais cela s’accompagne d’une augmentation annuelle du prix.

Les prix varient d’un conducteur à l’autre en raison de nombreux facteurs pris en compte : l’emplacement où le véhicule est garé, le montant du bonus-malus, l’âge du conducteur, la date d’obtention du permis de conduire…

En 2020, selon cet article du Figaro, le prix moyen de l’assurance automobile était de 650 euros.

Pour vous déplacer rapidement, vous pouvez faire appel à un comparateur comme Lelynx qui vous permettra de trouver facilement une assurance auto moins chère. En effet, en passant par un comparateur, cela vous fera gagner beaucoup de temps pour obtenir un grand nombre d’offres. Vous pourrez ensuite les comparer facilement, ce qui peut faire de grandes économies en changeant de compagnie d’assurance si nécessaire.

Car comme pour la téléphonie mobile, la fidélité n’est pas toujours récompensée !

Nos conseils pour baisser la note

Pour économiser sur votre contrat, vous devez avoir le plus haut niveau de bonus. Et pour y parvenir, vous devrez être assuré en tout temps, même si vous ne conduisez pas ou si vous n’avez pas votre propre voiture.

La solution est assez simple : vous devez vous déclarer deuxième conducteur sur une voiture fréquemment utilisée, même de temps en temps. Un jeune conducteur peut ainsi être indiqué comme deuxième conducteur sur le contrat de ses parents, et améliorer son niveau de bonus même s’il ne conduit pas avant quelques années.

Il est donc pertinent pour un jeune d’obtenir son le plus tôt possible, même s’ils ne pensent pas avoir besoin de leur propre voiture avant d’avoir 25 ans. Il commencera alors un bonus intéressant, ce qui lui permettra de réaliser une belle économie ! Ce sera également une installation pour assurer des modèles plus puissants tels que le sport.

ARTICLES LIÉS